Dossiers pédagogiques septembre 18, 2016 CabinetExpert No comments

>Les taux d’emprunts, quel impact pour l’économie ?

Depuis un certain temps, les banques en ligne ont décidé de réorienter leur activité autour de la thématique du crédit immobilier, et le moment est très bien choisi dans la mesure où les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi attractifs qu’actuellement. En effet, lorsque l’on consulte les différentes données délivrées par l’observatoire des banques, on constate que la situation peut être qualifiée d’exceptionnelle.
evolution-des-taux-interets

>Comparaison des taux immobiliers

En effet, si vous désirez par exemple faire un crédit immobilier sur une durée de 20 ans, alors le taux d’intérêt correspondant à cette période n’a jamais été aussi faible depuis plusieurs décennies. Aussi, les banques en ligne rivalisent d’ingéniosité afin de pouvoir proposer des taux encore plus bas, à travers la mise en place de promotion qui s’illustre par des taux boostés.
Pour preuve de la guerre qui se situe au niveau de ce créneau, on a pu constater que les deux grandes banques en ligne que son ING directs et Boursorama ont décidé à 24 ans d’intervalle de modifier leurs taux d’intérêt pour le porter d’une part de 1,59 % à 1,39 % et concernant Boursorama de 1,50 % 1,46 %.

>L’exemple du crédit

Aussi, cette réactivité incroyable démonte que ce créneau fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des banques sur internet et que cette guerre sans merci ne fait que commencer. En effet, les banques désirent pouvoir profiter de cette ascension fulgurante du nombre de demandes de crédit en ligne pour séduire les entrepreneurs industriels ou les particuliers et les inciter à se renseigner davantage sur la problématique des d’intérêts, afin pouvoir faire souscrire un maximum de crédits immobiliers.

Aussi, c’est l’occasion pour les banques en ligne de pouvoir placer un certain nombre de produits périphériques, comme tout un tas d’assurances, ce qui ne manque pas de pouvoir renflouer leurs caisses. Toutefois, on constate que il existe des différences entre les banques en ligne vis-à-vis de l’offre immobilier, que ce soit niveau évidemment de la rémunération mais également concernant le montant maximal qu’il est possible de pouvoir emprunter. Alors que la plupart des banques en ligne propose des centaines de milliers d’euros de capacité d’emprunt, certaines banques dépassent ce plafond proposant quelquefois des millions d’euros, à l’instar d’ING direct.

Si vous ne comprenez pas pourquoi les taux d’intérêt ont brusquement baissé, la raison était trouvée à travers la faiblesse des taux sur les marchés obligataires, avec des taux qui n’ont jamais été aussi bas également. Cette baisse de taux était trouvée dans les conséquences qui sont liées vis-à-vis du moral des investisseurs concernant le référendum en Angleterre qui a indéniablement redistribué les cartes concernant l’économie européenne et d’une manière moins importante vis-à-vis de l’économie mondiale.

>Les indicateurs macro

Aussi, tant que les indicateurs macro-économiques n’auront pas démontré que ce référendum a été absorbé par les marchés financiers par l’économie réelle, alors la baisse des taux se maintiendra des niveaux similaires bien que la plupart des analyses pense qu’il devrait bientôt remonter légèrement afin de ne pas créer les conditions d’une situation sans précédent il serait difficile de pouvoir contrôler à terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *