Dossiers pédagogiques avril 25, 2018 CabinetExpert No comments

Comment assurer son avenir professionnel ?

Avec un taux de chômage important, devenu aujourd’hui structurel, touchant principalement les jeunes et les seniors, il est primordial de s’orienter vers un cursus de formation qui, en plus d’être diplômant, sera synonyme d’insertion dans un futur proche.

Les grandes écoles, dont le recrutement est spécifique, proposent des formations d’excellence et de haut niveau, en parfaite adéquation avec les exigences du marché du travail

Elles sont, depuis toujours, et encore pour longtemps, un des meilleurs moyens de s’assurer un avenir professionnel de qualité.

Petit tour d’horizon…

Mais au fait, une grande école, c’est quoi ?

Les grandes écoles existent dans des secteurs très différents. Ainsi, certaines assureront des formations en vue d’offrir un accès au corps de la haute fonction publique, comme l’Ecole Nationale d’Administration, dont sont issus nombre de présidents de la république et de membres du gouvernement, ou encore les instituts d’études politiques (Sciences-Po…).

Une école de commerce, elle, se focalisera sur le business, le management et les affaires en général.

Vous pourrez apprécier une prépa grandes écoles en cliquant sur le lien suivant : cliquez ici.

Les hauts cadres des entreprises du CAC 40 en sont souvent diplômés. L’école HEC, par exemple, fait référence en la matière en France, mais aussi à l’international. Pour prétendre réussir au concours d’entrée, une prépa école de commerce est souvent indispensable.

Outre la prépa école de commerce citée ci-dessus, des écoles préparatoires existent dans tous les domaines, commerce, ingénierie, management ou encore sciences politiques. Il s’agit d’établissements sérieux, dispensant une préparation adaptée qu’elle que soit le concours visé.

L’école de commerce, une garantie anti chômage

Outre le fait de préparer parfaitement les élèves aux attentes du marché du travail, ces formations garantissent, dans plus de 80% des cas (Source : Conférence des Grandes Ecoles 2012), un accès à un emploi dans les deux mois qui suivent l’obtention du diplôme.

En ces temps de récession économique et d’explosion du chômage, ces chiffres ont le mérite de rendre optimiste !

Nouant des liens forts avec les grandes entreprises, les écoles de commerce permettent souvent à leurs élèves de se doter d’une expérience professionnelle valorisante, en vue d’intégrer le marché du travail dans les meilleures conditions.

Des perspectives d’emplois bien au-delà de l’hexagone

Une fois le concours acquis, le cursus suivi, et le diplôme réussi, s’ouvriront alors des perspectives d’emploi à l’international. Ainsi, s’expatrier avec, en poche, le diplôme d’une école de commerce ou d’ingénieur est même souvent plus intéressant que de rester travailler en métropole.

Ces formations d’excellences étant très valorisées au niveau mondial, les grands groupes sont friands des jeunes diplômés français.

Viser l’excellence pour mettre toutes les chances de son côté

Garantissant une insertion professionnelle réussie, un métier passionnant, et un niveau de rémunération largement supérieur à la moyenne, ces cursus de formations représentent le summum en terme d’enseignement supérieur à la française.

Mondialement reconnues, ces écoles, formant cadres et ingénieurs depuis des siècles pour certaines, continueront de satisfaire aux exigences du marché du travail et aux critères de sélections toujours plus draconiens des grandes entreprises internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *