Dossiers pédagogiques juin 20, 2018 CabinetExpert No comments

Terminal de paiement électronique, tout savoir sur la technologie NFC

Le vieux rêve de transactions financières avec risques zéro de vol pour le porteur de carte bancaire et le vendeur est en passe d’être complètement résolu par la numérisation des achats avec le système de paiement NFC… A condition de sécuriser le système à 100% et d’adapter le matériel de paiement existant bien sûr.

Qu’est-ce que le système de paiement NFC ?

NFC est l’acronyme de l’anglais «Near Field Contact» . En Français, NFC peut se traduire en conceptualisant «paiement sans contact». Les applications du paiement sans contact en France commencent à se multiplier. Machines à café, boulangeries, tabacs, beaucoup de commerces se sont déjà lancé dans une forme de paiement séduisante et a priori sans risque de fraude. Confortable, rapide et pratique, le paiement sans contact n’est ni plus ni moins que la vulgarisation du porte-monnaie virtuel qui se veut sécurisé à 100%. Pour le matériel mis en jeu par cette technologie sans fil, un émetteur et un récepteur. L’émetteur peut prendre différentes formes: du téléphone portable à la carte de crédit, il suffit en effet d’un appareil muni d’une puce électronique capable d’envoyer des informations. Côté récepteur, un terminal de paiement électronique permet de recevoir les données de la puce du client. Ainsi le paiement sans contact même s’il est facile d’utilisation requiert impérativement du matériel adapté et configuré (la carte de crédit en particulier doit être conçue et adaptée pour la transmission sans fil, le terminal de paiement électronique également) ainsi qu’une utilisation à très courte distance.

Plus d’échange de monnaie et un paiement par carte simplifié

Avec le paiement NFC, finis les chèques, les transactions longues et parfois laborieuses des cartes de crédit ou les transferts de liquide. Pour un achat inférieur à un certain montant (seuils variables selon les commerçants), la transaction par paiement NFC s’effectue directement sans nécessité de formuler un code personnel ou de montrer un papier d’identité. Lorsque les montants deviennent plus importants, l’acheteur devra composer son code PIN. L’introduction de nouveaux pictogrammes NFC sur les produits permet également d’apporter des informations supplémentaires au client sur le produit (traçabilité, compositions, origine, labels, diététique, durabilité etc…). La gestion commerciale comme par exemple tous les systèmes de fidélité (bons de réduction, remises…) est gérée à distance et de façon complètement dématérialisée. Le revers de la médaille est certainement la possibilité pour le commerçant de collecter des données de sa clientèle à de futures fins commerciales.

Globalement, le commerçant se retrouve avec un système de paiement complètement sécurisé donc sans risques, plus souple et surtout totalement gratuit pour lui contrairement au paiement par carte de crédit. Seule une mise à jour du terminal de paiement électronique est requise régulièrement. Pour les commerçants, l’avenir du paiement s’appelle aujourd’hui sans aucun doute paiement NFC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *